La conduite autonome : l’avenir de l’automobile ?

Publié le : 02 juin 20214 mins de lecture

Les appareils connectés facilitent de plus en plus la vie à bord de la voiture. Cela ouvre la voie à de nouvelles possibilités, telles que la conduite autonome. Cela ouvre la porte à de nouvelles possibilités, comme la conduite autonome, qui donne aux utilisateurs la possibilité de conduire ou de se faire conduire.

Se laisser porter

Certains propriétaires de Tesla aux États-Unis, par exemple, peuvent déjà s’essayer à la conduite autonome avec la nouvelle fonction « Full Self-Driving » (FSD). Cependant, cet assistant de conduite, particulièrement avancé dans le domaine, suscite quelques inquiétudes. En effet, il faut avoir confiance dans le véhicule, qui est capable de conduire et d’éviter les obstacles sans avoir besoin d’une intervention humaine. Ces inquiétudes concernant les voitures autopilotées sont fondées, car les récents incidents impliquant des voitures Tesla équipées d’Autopilot ont montré que la technologie n’est pas encore prête. Ainsi, même si le chemin à parcourir est encore long, un nombre croissant de constructeurs se concentrent sur la mobilité.

Le monde de demain : la conduite autonome

Les humains devraient pouvoir confier la conduite aux technologies autonomes afin de bénéficier du temps gagné. Quinze modèles devraient être dotés de la conduite autonome d’ici à la fin du plan stratégique Drive The Future, qui s’étend de 2017 à 2022. Comme on peut s’en douter, l’objectif final est d’atteindre 100 % de conduite autonome dans les prochaines années. L’objectif de cette voiture autonome est de proposer un nouveau type d’expérience de voyage en voiture, plus confortable, moins stressante et plus rentable. Dans un monde où l’on attend constamment de vous que vous travailliez plus et produisiez plus, le mode autonome « Mind off » permet au conducteur de maximiser son temps en utilisant la connectivité embarquée pour répondre à ses emails, regarder une vidéo ou communiquer avec ses passagers en toute sécurité. Ainsi, il pourra faire ce qu’il veut de son temps libre retrouvé.

Pouvoir conduire sans utiliser ses mains et les yeux fermés

Lorsque vous pensez à la conduite autonome, vous imaginez probablement pouvoir fermer les yeux au volant et arriver à destination en toute sécurité. La technologie « Eyes Off / Hands Off », qui correspond à un mode de conduite autonome sans contrôle du conducteur, devrait rendre cela possible, car elle élimine la nécessité de regarder la route ou d’avoir les mains sur le volant : la conduite est entièrement confiée à la voiture. Ce rôle sera extrêmement utile, notamment dans les situations monotones comme les autoroutes ou les embouteillages. Lorsque ce mode de conduite sera activé, une ceinture à ultrasons, quatre caméras numériques à 180°, des caméras numériques avant, des radars d’angle à moyenne portée, un radar avant à longue portée, des scanners laser à longue portée et des lidars seront utilisés pour assurer la vision de la route et la surveillance à 360° du cadre du véhicule. De multiples cerveaux logiciels embarqués interpréteront toutes les données recueillies par les capteurs et indiqueront au véhicule ce qu’il doit faire.

Plan du site